Lyon Metropole Angels : la ville met en ordre de bataille ses Business Angels

Lyon Métropole Angels

 

Six associations de Business Angels de la métropole lyonnaise ont choisi de se rassembler sous le sigle Lyon Metropole Angels.

Les entrepreneurs avant tout. Pour faire avancer la cause nationale des créateurs d’entreprises de Lyon et de ses alentours, six clubs de Business Angels de la métropole lyonnaise (Lyon Angels, Art & Metiers Business Angels, Beaujolais Business Angels, EM Lyon Business Angels, INSA Angels et Health Angels Rhône-Alpes) ont décidé de se réunir au sein d’une nouvelle structure, Lyon Metropole Angels. Ainsi, les entrepreneurs ne perdent plus de temps à chercher le bon guichet.

« Notre idée est évidemment de mutualiser nos ressources, mais aussi d’améliorer notre réactivité », explique le président de la nouvelle association, Gilles Assolant. Un travail de guide qui va également permettre à Lyon Metropole Angels de mettre en harmonie les efforts de tous les professionnels de l’accompagnement et du développement d’entreprise. Au final, « cela nous donne plus de poids au sein de la fédération France Angels », ajoute Gilles Assolant.

« Améliorer notre réactivité »

Plus de poids dans le réseau, donc plus visibilité et de soutiens de la part d’investisseurs qui veulent faire grandir un projet entrepreneurial. D’autant plus important que le système des business angels repose sur eux. Entrepreneurs eux-mêmes, ils prennent une participation minoritaire dans le capital de l’entreprise (20% en général). En retour, ils mettent à disposition de l’équipe dirigeante leurs expériences et leurs réseaux. En général, ils restent dans les secteurs d’activité qu’ils maîtrisent.

Les business angels intervenants en general seuls, les montants qu’ils investissent ne dépassent presque jamais 100 000 euros. En moyenne, le ticket d’investissement se situe entre 10 et 20 000 euros sur une année. Même groupés, ces « anges du business » mettent rarement au-delà de 500 000 euros sur un projet auquel « ils croient ». À noter que l’argent des business angels sert à financer aussi bien la mise en œuvre du projet que son développement.